Observatoire de l'Architecture de la Chine Contemporaine

Responsable :

Françoise GED

 

 

L'Observatoire de l'architecture en Chine contemporaine répond au souci de regrouper les informations des équipes françaises travaillant dans les domaines de l'architecture, de l'urbanisme et du paysage en Chine.

L'Observatoire de l'architecture de la Chine contemporaine a été créé à l'initiative du ministère de la Culture et de la Communication, avec le soutien du ministère des Affaires étrangères, du ministère de l'Education nationale, de la recherche et de la Technologie en 1997. Il vise au développement de la coopération franco-chinoise ; il a pour mission de nouer et d'entretenir toutes les relations de coopération adaptées avec les établissements de recherche et d'enseignement supérieur compétents dans les domaines cités. Il a pour vocation l'animation et le suivi d'actions de recherches scientifiques ayant pour objet un approfondissement des connaissances dans le domaine de l'architecture, de l'urbanisme et du paysage en Chine. Il travaille en collaboration avec les écoles d'architecture, l'Ecole française d'Extrême-Orient (EFEO) et l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS) ; il s'appuie également sur le réseau des centres français de recherche sur la Chine à étranger. L'Observatoire est rattaché à l'Institut Français d'Architecture.

 

Actions en cours de l'Observatoire

 

1 - L'Observatoire est l'animateur et le coordonnateur du programme présidentiel "150 architectes chinois en France - 1998-2005 " ; ce programme interministériel permet l'accueil de jeunes professionnels chinois en France pour une durée de 3 mois ou d'un an, après une sélection rigoureuse menée à Pékin par un comité de pilotage chinois et à Paris par un comité de pilotage français. De 1997 à 2001, la France a déjà accueilli 50 architectes, urbanistes ou paysagistes dans ce cadre. La partie chinoise va étudier les propositions de réciprocité faites en mai 2001 dans ce cadre. Une liste de diffusion favorise la poursuite des échanges entre tous les architectes chinois accueillis en France dans le cadre de ce programme.

2 - L'Observatoire conduit depuis 3 ans un programme de coopération sur la mise en valeur du patrimoine architectural et urbain des villes historiques chinoises dans un cadre de modernisation, avec le Centre National de Recherches sur les Villes Historiques Chinoises et l'Ecole d'architecture et d'urbanisme de Tongji à Shanghai. La petite ville de Tongli, à 60 km de Shanghai, sert de site pilote pour la mise en place d'une ZPPAUP et fait en outre partie des 6 villes pour lesquels une demande d'inscription sur la Liste du patrimoine mondial en tant que " site culturel " est en cours de formulation.
Cette action est menée en liaison avec le Centre du patrimoine mondial - Unesco, et s'est mise en place à la suite du Séminaire sur les villes historiques chinoises et européennes de Suzhou en 1998, organisé par l'Unesco et le Ministère chinois de la construction, séminaire auquel participait l'Observatoire.

3 - L'Observatoire met en place des bourses de recherche destinées à des chercheurs chinois travaillant avec des équipes françaises pour des séjours de courte ou moyenne durée.

4 - L'Observatoire répond aux différentes demandes des professionnels intéressés par la Chine, oriente les étudiants en architecture désireux de faire des études sur la Chine ou d'y faire un stage ainsi que les étudiants post-diplômes des universités ou des grandes écoles qui ont choisi la Chine pour terrain d'études.

L'Observatoire cherche également à mieux faire connaître les pratiques des milieux chinois et français de la formation et de la production de l'architecture en apportant son soutien à la " formation continue des architectes français sur la Chine " et en promouvant les échanges entre critiques d'architecture.

En outre, l'Observatoire est un partenaire privilégié d'A3 Art Architecture Association dans les manifestations tournées vers la Chine : organisation du colloque sur la critique architecturale à Pékin en 1998, expositions, livre publié à l'occasion du XXe congrès de l'UIA en 1999 à Pékin : " France : 99 architectes en 99 ".

 

Vous pouvez contacter le secrétariat de l'Observatoire de l'architecture en Chine contemporaine à l'adresse suivante : observatoire-chine@archi.fr